Renarde – Etre là ce n’est rien

Les Toulousains de Renarde sont de retour avec un nouveau clip illustrant leur morceau Etre là ce n’est rien ! Une vidéo réalisée par Electric Animals et sortie il y a quelques jours…


Tourné à la chapelle YMA de Mézin (47) en juin dernier, le clip nous plonge dans une succession de jeux d’ombres, de flous et lumières, d’images saccadées et hallucinées…

Nous atterrissons dans une fête où se mêlent plaisanteries des convives, disputes tardives et lâchés de confettis. Oui, le moins que l’on puisse dire c’est qu’il y a de l’animation en arrière plan…cependant tout cela ne semble pas attirer le personnage principal qui, lui, a l’air de rester impassible, étranger à tout cela.

C’est en effet ce que racontent les images et les paroles dans ce clip : une situation de décalage entre une personne (en l’occurrence Bruno, le chanteur et principal porteur du projet) et le contexte (l’ambiance, les codes, les gens) qui l’entoure.

Une vidéo en forme de mise en bouche de ce que Renarde a dans les cartons pour les mois à venir…rendez-vous en 2020 pour suivre tout ça !

Retrouvez plus de renseignements sur le groupe en cliquant ici !

Musicophages Tv !

Hey… juste pour vous dire que Musicophages Tv notre chaîne Youtube qui vous propose une série de vidéos du moment, a été mise à jour ! La liste devrait s’allonger dans les prochains jours, alors abonnez-vous pour ne rien rater ! C’est par ici : http://www.musicophages.com/tv/ ou par le menu général du site.      

The National tease à mort

The National

Un des meilleurs groupes du monde (aucune objectivité c’est normal, c’est un webzine ici, pas les inrocks) vient de publier deux vidéos hyper étranges sur leur Facebook. Deux vidéos aux commentaires « Sleep Well Beast » & « The System Only Dreams in Total Darkness » sur fond de musique répétitive qui annoncent probablement la sortie imminente de nouveaux titres… On attends ça avec impatience, pour patienter faudra toaster avec ça :

http://facebook.com/thenationalofficial/

 

Jane Weaver, délicieusement « Slow Motion » <3

Jane Weaver

Jane Weaver dévoile le premier titre de son septième (!) album à paraître le 19 Mai 2017 et qui s’appellera Modern Kosmology. Jane Weaver est une guitariste de Liverpool, qui faisait partie du groupe pop Kill Laura et Misty Dixon, elle est aussi directrice du label Bird. Slow Motion est délicieusement Krautrock pop, un poil psychédélique et si romantique.

On vous en dira plus au moment de la sortie de l’album…

https://www.facebook.com/janeweavermusic

 

Le Metal version Noisey

Cover Bleu Blan Satan

On s’est quand même posé la question : qu’allait donc faire Vice entre « Cloner le mammouth » et « Les gros chats du Golf » ? Rien de moins qu’un documentaire sur la musique Metal en France !

Centré sur l’expérience et le sentiment au travers d’interviews de ceux qui ont fait le métal en France, les auteurs évoquent la contestation et survolent rapidement les raisons du développement de cette esthétique dans l’hexagone. De l’occulte au grand public, des années 90 à l’arrivée d’internet qui aurait tué le Black Metal, c’est sous l’angle de la nostalgie d’une époque révolue que le scénario du documentaire semble écrit ; la nostalgie d’un âge d’or peuplé de mystères sombres et de graphismes sataniques comme symboles de rejet de la société de consommation et du christianisme.

On regrettera un manque d’analyse plus large sur le mouvement, son contexte politique ou plus simplement comment il s’est structuré en France au fil des années jusqu’à devenir un des réseaux les plus organisés de la filière des Musiques Actuelles. On regrettera aussi que l’univers graphique n’y soit qu’évoqué légèrement. La bande son fait la part belle à Mütiilation, Glaciation ou encore Celestia, Anorexia Nervosa, Sister Iodine etc

Le docu a été réalisé pour Noisey par Camille Dauteuille & Franck Trébillac.

A regarder ici :

Chelsea Wolfe au Hellfest en Juin

Chelsea Wolfe

Chelsea Wolfe se produira à Clisson au Hellfest le 17 Juin, et c’est la seule date annoncée en France, malheureusement. Chelsea mixe les genres dark, (gothique, bruitiste, alternatif, dark folk etc) à souhait et développe un univers bien à elle à grand coup de guitares et de voix éthérées ou parfois plus gothiques. Abyss est le dernier album en date (2015) sorti chez Sargent House sa nouvelle maison de disque qui depuis, multiplie les singles jusqu’au dernier en date « Hypnos » une B-side oubliée, ode magnifique et sombre à nos rêves les plus étranges. Maintenant on sait que Chelsea n’a pas peur des serpents … à vous de voir :