Youtube censure 2 garçons nus dans la video Arrow.

The Irrepressibles - Arrow

C’est ce qu’on a appris il y a quelques jours sur le Facebook du collectif d’art pop The Irrepressibles mené de main de maître par Jamie McDermott. Le single « Arrow », issu de l’album « Nude » est sorti en 2012 et avait déjà fait l’objet d’un signalement qui avait ensuite été annulé, jusqu’à ce 12 Janvier dernier où elle a été tout bonnement retirée par Youtube pour cause de « nudité ». Etonnant puisque la vidéo montre seulement deux jeunes garçons dans une danse / combat sans réelle ambiguïté, aucune partie sexuelle n’étant clairement filmée. Ne serait-ce pas plutôt à cause de l’homosexualité  de ces deux jeunes garçons qu’elle illustre que la vidéo aurait été censurée ? Le collectif a fait appel de la décision auprès de youtube.

Il existe une autre version HD identique à celle censurée par Youtube qui n’a pas fait l’objet d’un signalement probablement en raison du faible taux de vue de celle-ci. A vous de vous faire une idée.

« Un jour peut-être… », comme le dit Jamie McDermott lui même, « One day we will have Equality ».

https://www.facebook.com/TheIrrepressibles/

On en profite pour rappeler que Jamie prête sa voix au prochain single à sortir de Ionnalee, la chanteuse de iamamiwhoami qui sortira un album en février prochain.

https://www.facebook.com/iamionnalee

https://ionnalee.com/

 

Voix du Nord, le grand frisson de Marie-Louise Munck !

marie-louise munck

Après quelques années d’absence qui frisaient la disparition, Marie-Louise Munck revient en force avec « Dead Calm Ocean » un nouveau single qui préfigure la sortie de son prochain album « Moon Dogs » qui sortira le 23 Mars sur le label danois DME. Il fait suite à « The Birds Fly Up » sorti en 2010, il était temps donc qu’on entende à nouveau la voix magnifique de Marie-Louise, probablement classée parmi les plus belles voix nordiques.  Bien que discrète, la chanteuse n’en n’est pas à son deuxième coup d’essai, elle est aussi la moitié d’Antenne, duo danois absolument culte de musique expérimentale-ambient-électronique partagé avec le très discret Kim Hansen par ailleurs ingénieur du son à la radio nationale (notre équivalent de France Culture) avec lequel elle a déjà composé 3 albums et dont on ne saurait vous donner l’ordre d’écouter la discographie intégrale tellement leur musique est belle et puissante.  https://antenne.bandcamp.com/ Les titres « Long to Kiss » ou « Glove » sur l’album #3 suffiraient à eux seuls pour réveiller nos sens endoloris par le froid.

« Dead Calm Ocean » est sorti le 5 Janvier dernier. Il est d’une nature profondément poétique, intime et tellement mélancolique qu’on ne peux s’empêcher de l’écouter encore et encore et qu’on aimerait ne le partager avec personne, comme un cadeau qu’on garderait près du coeur sous son manteau et qu’on chérirait avec amour chaque jour qui passe. Mais l’hiver ne se terminera pas avant que l’album ne sorte, alors on partage. Pour elle.

Smallville Tapes et le superman psyché-sensoriel

Stephane Laporte aka Domotic quitte Clapping music et rejoint Gonzaï record avec un cinquième album instrumental encore loin des dominations de l’industrie du disque. Smallville Tapes succède au superbe Le démon des hautes plaines BO du court métrage du même nom. Ce nouveau disque de psychédélices d’une durée de 36 minutes seulement hélas  fut enregistré sur un 4 pistes d’occasion dixit Laporte avec « de vieilles K7 achetées dans une station service avec du Carlos et du Kassav dessus ».

Adoubé par Forever Pavot, Domotic compose des bijoux d’orfèvre pop depuis 15 ans beaucoup trop discrètement. Sans forcément être un diggers, il faut absolument découvrir l’univers foisonnant de Stephane Laporte, de par ses collaborations: Centenaire, Egyptology, Karaocake ainsi que la somme d’influences qui ressortent à l’écoute de l’album: François de Roubaix, Air, Gainsbourg, Chassol.

Les dix morceaux aux titres aussi bien choisis que les livres de Françoise Sagan composent ce disque envoutant entre pop progressive et rock cinématique:  « Repos forcé » une (longue) introduction  à l’orgue, le gourou des claviers vintage nous plonge de suite dans son univers baroque, la messe est dite. « Luminosité variable » son Virgin suicide touche au cœur et apaise,  » cocktail étrange » imprégné de mélancolie fait des miracles, Domotic conclu avec « pierre angulaire » entre arpège souverain et mantra à la Melody Nelson.

Smallville Tapes ou comment ne pas tomber sous le charme  des compositions analogiques de Stephane Laporte à la fois accessibles et sophistiquées? Sortie similaire: Ojard « Euphonie ».

François LLORENS

C’est demain : La Jazz-Week #2 au TAQUIN

A une époque pas si lointaine, les caves de Toulouse bruissaient des accents du jazz, et les grands noms y tenaient régulièrement le haut de l’affiche.  Dans le circuit, il y avait le Mandala, aux Amidonniers, club mythique fermé il y a quelques années.  Depuis l’automne 2016, une équipe motivée – Dame : ils sont tous musiciens ! – a rénové les murs de fond en comble et soigné le confort musical pour tous : installation son de haute qualité, agencement des salles revu, bars et restauration pro et plus que sympa,   le nouveau club Le Taquin joue clairement dans la cour des grands.

La qualité de la programmation a rapidement permis de re-situer Le Taquin dans le circuit Jazz national et dans l’agenda des lieux qui font bouger la ville rose.  Figure jazz locale incontournable, le batteur TonTon_Salut a su contribuer à l’esprit du lieu rénové ; ses jams légendaires ne sont plus à présenter.

Le trio qu’il forme avec Julien Duthu (basse) et Laurent Fickelson (piano) a pris l’initiative d’une JAZZ WEEK qui – dans la grande tradition des clubs – invite des pointures à revisiter avec eux quelques standards des années ’50 et ’60  tels Lee Morgan et Freddie Hubbard, Wayne Shorter, Joe Henderson ou Jackie McLean, Herbie Hancock, McCoy Tyner, entre autres…  Mais attention, à la fois dans l’esprit « jam » et vu la personnalité des invités, l’affaire peut très bien démarrer « old school » et rapidement frôler les sorties de route.  Surchauffe garantie en tout cas, avec Hugo Lippi, Alex Tassel, Guillaume Naturel, Stephane Belmondo, Pierrick Pédron.  Vous avez bien lu : on parle bien de la fine fleur du jazz.  A Toulouse et dans un club. Ca fait du bien de voir que l’esprit Jazz n’a pas quitté la ville.  Et que la fidélité, le dynamisme, et des murs chaleureux vont nous assurer une belle semaine !  On s’y retrouve ?

JAZZ WEEK #2  Du 17 au 21 janvier 2018 au TAQUIN

En partenariat avec Les Pianophiles

Tous renseignements sur la programmation et la réservation : le-taquin.fr

RENCONTRES/MASTER CLASSES avec
HUGO LIPPI — « la guitare dans le jazz » jeudi 18 janvier
& ALEXANDRE TASSEL — « le musicien pluriel » vendredi 19 janvier

Au Taquin de 17h15 à 19h15 – entrée libre places limitées envoyer un mail avec votre nom, prénom, instrument et N° de tel à rencontres.jazzweek@gmail.com

Top 3 – 8 / 7

Slowdive

Il n’y a que nous pour créer une partie 8 sur 7. Lydia vous reçoit chaque jour (avec Vincent) pour vous faire découvrir ce qu’elle a chiné et remis en circulation dans son shop « Favoris ». Grande amatrice de musique indépendantes et de concerts, elle vous fait découvrir chaque jour de nouvelles pépites sonores dans son shop. Voici les trois albums qu’elle a le plus écoutés cette année, mais le top 3 a été serré et elle aurait pu en ajouter bien d’autres…

Slowdive Slowdive

Protomartyr « Relatives in Descent »

Grizzly Bear « Painted Ruins »

 

Top 3 – 7 / 7

Walter Sextant
Pierre a l’esprit fin et l’écriture habile, comme la musique qu’il aime chroniquer pour notre webzine. Cette année nous lui avions donné la mission de nous faire découvrir de nouveaux talents au couleurs de Jazz et il a relevé le défi ! Nous le remercions ! Il nous a fait découvrir des artistes superbes comme Walter Sextant, on en redemande ! Voici son top 3.
REVERSO: SUITE RAVEL de Frank Woeste et Ryan KEBERLE
L’album à écouter sur Deezer : http://www.deezer.com/fr/album/45300591
NOVILUNIO de Maria Mazzotta et Redi Hasa
L’album à écouter sur Deezer : http://www.deezer.com/fr/album/50437302
SARAJEVO de Walter Sextant
http://waltersextant.com/

Top 3 – 6 / 7

Brome par Rosa Merck (c)

François est jeune rédacteur sur notre webzine, il aime la musique indépendante et c’est toujours un bonheur d’écouter ses playlists sur Deezer. Il en a réalisé plus d’une vingtaine : http://www.deezer.com/fr/profile/117122091/playlists et réunit plus de 2200 followers sur le site de streaming, sa dernière playlist date de Décembre et s’appelle Propagande Musicale, tout un programme pour cet amateur qui tente de faire découvrir ses coups de coeurs, Propagande Musicale est riche de 37 titres à découvrir d’urgence http://www.deezer.com/fr/playlist/3888241662

Evidemment c’est une vraie torture pour lui de ne choisir que 3 albums … Les voici pourtant ! Une très belle sélection.

Crescent  « Resin Pocket »

http://www.deezer.com/fr/album/15790452

BROME « Grand Bois »

http://www.deezer.com/fr/album/47177362

Train fantôme « Manémeur »

 

 

 

Top 3 – 5 / 7

Nolwenn ne peux pas écouter de la musique si celle-ci a été réalisée après 1998, on ne sait pas pourquoi, les graphiste-designers ont parfois des TOC, la nôtre en a plein. Elle mange trop de chocolat au lait, et fait TOUJOURS au minimum 3 choses à la fois, ce qui a le don d’agacer au début. Mais il n’empêche que sans elle, notre site ressemblerait à un site pour minitel et nos documents de présentation seraient écrits sur des rouleaux en papyrus. Si elle n’écoute pas de musique, elle regarde des séries, tout en travaillant, tout en parlant, tout en taillant du cuir (sa passion) ; heu… si c’est possible…. alors voici son top 3 (et ouf on a échappé à Gilmore Girls et aux headbands…).

Black Mirror – Saison 3

This is us ( impossible de ne pas verser une larme à chaque épisodes, c’est dingue ) Saison 2

The Hollow Crown Saison 2

Top 3 – 4 / 7

Penny Dreadful

Il est évidement celui qui a le goût le plus fin de la bande, le plus intelligent, celui qui comprend toujours tout et pourquoi une musique est émotionnelle. Son rôle est obscur, il change de nom tour à tour pour mieux troubler ses correspondants. Nolwenn affirme qu’il dort la tête en bas, les pieds accrochés au plafond et qu’il est probablement né à un siècle où l’électricité n’existait pas, on le soupçonne même d’avoir inspiré la série Penny Dreadful, c’est dire… Pourtant ses choix sont romantiques et peu sombres. On le croit toujours quand il dit que c’est le meilleur album du monde. C’est l’ancêtre. Méfiez-vous de ses oreilles …. et si vous ne pleurez pas à son top 3, vous pouvez devenir Serial Killer…. c’est sûr.

Susanne Sundfør « Music for People in Trouble »

Sampha « process »

Julian Baker « Turn out the lights »

Top 3 – 3 / 7

Pertubator

Marc est notre chargé de diffusion, son temps il le passe avec des écouteurs sur les oreilles, que ce soit pour parler à nos partenaires et organiser des soirées, des tournées ou des expositions ou encore et surtout écouter de la musique ! Cet année son top 3 ne nous a pas étonné du tout, on y reconnaît son dynamisme, sa barbe, et son goût pour le cinéma… mmmm…. un goût certain ! De la french talk, de l’électro-dark et du son épique !

Orelsan – La fête est finie

Perturbator – New Model

Rurouni Kenshin OST