Roche avoisine les plus grands

Aaron Roche  musicien basé à Brooklyn n’est pas un artiste torturé mais contrasté. Il concocte du folk lo-fi en lui agrémentant des sonorités d’avant garde, composition contemporaine mais inspirée par une tradition folk américaine, Aaron Roche est un multi-instrumentiste qui travaille aussi et surtout comme ingénieur du son.

Sa tournée qu’il effectue actuellement en Europe permet de (re)découvrir sa discographie et son dernier LP Haha Huhu datant de l’année dernière.  Seulement trois dates en France pour applaudir le troubadour new yorkais en concert acoustique, les plus chanceux ne le manqueront pas le 10 Avril à Caen,  le 11 à Paris et le 12  à Lille.

Pour cet évènement, un nouveau clip a été réalisé par Anna RG pour l’excellent Supreme Monument avec comme guest au chant traditionnel indien: Mirande Rajeev.

Aaron Roche a un CV de poids puisqu’il accompagne en tournée depuis longtemps les plus grands folkeux de ces dernières années comme Lower Dens et Sufjan Stevens. Ce qui lui a permis de se construire une grande maturité  et de se forger ainsi son propre style.  La preuve à l’écoute de ses chansons folk uniques en son genre et à l’émotion maîtrisée.

Aaron Roche

François LLORENS

Sufjan Stevens aux Oscars !

Sufjan Stevens

Sufjan Stevens aux Oscars …. et perdu dans le mystère de l’amour avec la chanson du film « Call me by your name » pour lequel il est nommé dans la catégorie « Meilleur chanson d’un film ». Le film raconte l’histoire d’amour naissante entre Elio et Oliver qui vont découvrir l’éveil du désir, au cours d’un été ensoleillé dans la campagne italienne. On croise les doigts. Verdict le 4 Mars 2018.

Tonya Harding, muse de Noël

Tonya Harding

Tonya Harding c’est cette patineuse originaire de Portland aux Etats-Unis qui a été la première Américaine à faire un triple axel en compétition. Dans son enfance, sa mère alcoolique la bat et la force à s’entraîner, pendant des heures, au patinage. Puis vient une sombre histoire de concurrence avec Nancy Kerrigan agressée et blessée au genou. L’enquête démontre que l’entourage de Tonya Harding, son mari et son entraîneur, est impliqué. Elle sera exclue de la fédération américaine de patinage et condamnée à une amende de 110 000 $ et à 500 heures de travaux d’intérêt général pour faux témoignage. Elle est, par la suite, au sein d’un scandale avec la sortie d’une cassette érotique de sa nuit de noces pour laquelle elle nie avoir donné son accord. Aujourd’hui, à 47 ans, la voici boxeuse.

Ce n’est pas la première fois que la culture pop s’empare de cette histoire, Les frères Scott, Les Simpsons ou encore Docteur House font référence à cette affaire avec plus ou moins d’humour. Un biobic est même prêt à sortir !

Sufjan Stevens déterre lui aussi cette histoire, prétexte pour un nouveau titre sobrement intitulé « Tonya Harding » et sorti il y a quelques jours sur les canaux habituels. Sur le Bandcamp de l’artiste, deux versions sont présentées dans deux différentes tonalités et deux différents arrangements, nous prouvant une fois de plus la qualité et la polymorphie de son travail. Tonya Harding a touché le coeur de Sufjan qu’il appelle son « American Princess » et « mon étoile ». Son ode à l’anti-Star Tonya Harding pourrait bien devenir notre titre de Noël, comme figure pop incarnant la résurrection et le pardon. C’est d’actualité.

http://music.sufjan.com/album/tonya-harding

 

Un inédit de Sufjan Stevens !

Sufjan Stevens

C’est un inédit de son dernier album « Carrie and Lowell » que Sufjan Stevens nous délivre aujourd’hui en prévision de la sortie d’un album de remixes et d’inédits à sortir le 24 Novembre. qui s’intitulera « The Greatest Gift ».

Le monstre du lac Wallowa est une sorte de légende assez proche de celle du Loch Ness ; ici le monstre est utilisé comme métaphore des démons qui hantait sa mère et dont il relate sa relation dans « Carrie and Lowell ».

 

Sufjan Stevens and co « Planetarium »

Planetarium

Annoncé pour le 9 juin 2017 par l’excellent label anglais 4AD, l’album  « Planetarium » est composé à 4 mains par Bryce Dessner, James McAlister, Nico Muhly, and Sufjan Stevens. L’infiniment grand rejoindra l’infiniment petit et l’émotion intérieur pour 75 minutes intenses et soniques chantées en partie par Sufjan Stevens au travers de pédales d’effet et de vocoders diverses pour apporter plus de mystère à un ensemble ambiant qui traversera le cosmos…
Nico Muhly a notamment travaillé comme chef d’ensemble et soliste pour Philip Glass ainsi qu’avec la chanteuse Björk sur le titre  Oceania en 2004. Bryce Dessner a été guitariste pour The National.

« Saturn », premier titre de l’album est sorti le 27 Mars dernier.

Insufflé par Nico Muhly en 2012, voici ce que ça donnait en live :

Plus d’info sur cette sortie : http://4ad.com/releases/850